L’aventure sud-africaine des Bleus : suite et fin !

equipe-france-foot

Notre analyse de l’aventure, ou plutôt la mésaventure des Bleus appelait une suite de par le nombre de retours que nous avons eu et également par l’intérêt managérial qu’elle revêt.

Tout d’abord s’agissant des vainqueurs ; les espagnols. Ils étaient déjà favoris et ont réussi à être à la hauteur des espérances placées en eux : bravo !

L’expérience espagnole est notable, car tous les commentateurs ont loué leur capacité à être une équipe avec des joueurs au service des autres. Si l’on rapproche cela de leur politique de club depuis une dizaine d’années, cela devient intéressant. En effet, ils ont été beaucoup critiqués pour avoir acheté les meilleurs joueurs étrangers de la planète, à grand renfort d’argent. Les joueurs espagnols étant réduits à être au service de ces vedettes durant de nombreuses années. Cet état d’esprit étant ancré chez les jeunes joueurs espagnols, ceux-ci se sont mis au service des uns des autres, construisant une équipe altruiste avec des résultats superbes. Leur niveau individuel a également beaucoup progressé en côtoyant les plus grands footballeurs de la planète. L’argent, si vilipendé, dépensé pour les joueurs étrangers aura servi d’investissement dont le retour se voit depuis deux ans sur l’équipe nationale.

En cela, cette expérience est intéressante car elle se rapproche d’une courbe d’investissement pour une entreprise, qui ne verra pas de résultats immédiats mais plutôt sur le moyen et le long terme.

Mais investir pour miser sur le futur est un acte courageux. Tenir sa ligne de conduite sans se faire influencer par les résultats du court terme, est encore plus louable.

Il est, maintenant, intéressant de noter que ce que nous vous annoncions dans notre article précédent se produit. Laurent Blanc tient les discours que nous attendions et dans ses premières interventions, celui-ci parle avant tout de remobiliser un groupe autour de valeurs communes… Car, encore une fois, quand le projet n’est pas encore défini, voire incertain,  les seules éléments mobilisateurs et immuables sont les valeurs.

Et vous, comment gérez-vous vos ressources humaines ? Quel est votre mode de management ? Autant de questions qu’il faut se poser pour trouver un équilibre managérial juste, motivant et responsable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s